Frequently Asked Questions

Please click on one of the links below that best describes your product question :-

1.     Qu'est-ce la chaleur infrarouge ?

2.     La chaleur infrarouge rayonnante est-elle sans danger ?

3.     Le chauffage rayonnant à infrarouge a-t-il des effets bénéfiques ?

4.     Économies d’énergie

5.     Comment le chauffage rayonnant à infrarouge peut-il faire économiser de l’énergie ?

6.     Vos chauffages électriques rayonnants à infrarouge 360° sont-ils durables et sûrs ?

7.     Quel différence entre un chauffage rayonnant électrique à infrarouge et un chauffage rayonnant au gaz naturel/propane ?

8.     Que sont les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) ?

9.     Comment les HAP sont-elles produites ?

10. Comment les HAP pénètrent-elles dans le corps humain ?

11. L’effet du gaz naturel sur les personnes ayant des sensibilités aux produits chimiques ou à l’environnement

 

(1) Qu'est-ce la chaleur infrarouge ?
La chaleur infrarouge est une forme invisible d’énergie irradiée formant partie (comme la lumière visible) du spectre électromagnétique et qui transfère la chaleur aux objets ou personnes à proximité directement, sans chauffer l’air environnant, par un procédé appelé conversion. Comme la lumière visible, l’énergie infrarouge voyage en ligne droite à la vitesse de la lumière. Les méthodes conventionnelles de transfert thermique chauffent l’air ambiant et le déplacement de l’air transfère cette chaleur. Le rayonnement infrarouge est complètement différent du rayonnement ultraviolet situé à l’autre extrémité du spectre de la lumière visible et qui provoque les coups de soleil et peut endommager la peau.

Haut de la page

(2) La chaleur infrarouge rayonnante est-elle sans danger ?

Notre soleil est la source principale de l’énergie rayonnante que nous absorbons quotidiennement depuis la naissance. Le soleil produit la plupart de son énergie dans la bande infrarouge du spectre électromagnétique.
Dans un article intitulé « Infrared Thermal System for Whole-Body Regenerative Radiant Therapy » publié dans le Wellness Letter d’octobre 1990, Dr. Aaron M. Flickstein de l’Université de Californie Berkeley déclare que « au cours des 25 dernières années, les chercheurs et cliniciens japonais et chinois ont mené des études approfondies sur les traitements par rayons infrarouges avec des résultats provocants. Au Japon, il existe une Association de l’infrarouge » composée de médecins et kinésithérapeutes pour promouvoir la recherche et la promotion des bénéfices des rayons infrarouges dans la cicatrisation. Plus de 700 000 systèmes à chaleur infrarouge pour le traitement de l’ensemble du corps ont été vendus en Orient ; 30 millions de patients en Orient, en Europe et en Australie ont reçu un traitement à rayons infrarouges localisé avec des lampes réglées sur la même gamme d’ondes, de 2­25 microns, utilisée dans ces systèmes. La thérapie à rayons infrarouges de l’ensemble du corps est utilisée par les médecins en Allemagne depuis plus de 80 ans dans une forme développée indépendamment.

Haut de la page

(3)    Le chauffage rayonnant à infrarouge a-t-il des effets bénéfiques ?  
Nos chauffages rayonnants électriques à infrarouge 360° sont déclinés en modèles 1400W, 1900W et 2400W. Les personnes assises sous nos chauffages rayonnants à infrarouge bénéficieront d’une température 10-15°C au dessus de la température ambiante. Il a été démontré que les rayons infrarouges améliorent la circulation sanguine et le métabolisme, l’élimination des toxines et métaux lourds du corps, la réduction de la tension, du stress et de la douleur et la cicatrisation des plaies.

Haut de la page

(4) Économies d’énergie


Source : Japan Far Infrared Rays Association (“JIRA”)

Haut de la page

(5) Comment le chauffage rayonnant à infrarouge peut-il faire économiser de l’énergie ? 
Dans les espaces ouverts et entrées, et surtout dans les endroits où les courants d’air chassent l’air chaud, le chauffage à infrarouge directionnel peut être particulièrement efficace.
L’air chaud étant plus léger que l’air froid, les chauffages conventionnels chauffent d’abord l’air près du plafond avant de chauffer les occupants de la pièce, même lorsque certaines zones de la pièce sont inoccupées, ce qui provoque des pertes d’énergie considérables.
Aucune autre méthode de chauffage n’offre un chauffage localisé plus efficace que le chauffage rayonnant à infrarouge. Globalement, en comparaison avec le chauffage central, le chauffage localisé est plus économique et moins énergivore.
Vu les récentes augmentations des prix du gaz et du pétrole, le chauffage rayonnant électrique à infrarouge peut être une alternative opportune et économique pour les foyers, infrastructures sportives ou locaux commerciaux.

Haut de la page

(6) Vos chauffages électriques rayonnants à infrarouge 360° sont-ils durables et sûrs ?
Nos chauffages électriques rayonnants à infrarouge 360° ont été testés et répondent aux normes de sécurité CE/GS/SAA/CB/CCC/ETL/cETL et sont étanches IPX4. Construits en alliage aluminium/zinc/acier inoxydable et équipés d’éléments de chauffage en acier inoxydable ou Incoloy, ils sont résistants aux chocs et aux vibrations et durables. Les éléments de chauffage sont garantis pour une durée d’utilisation de 3000 heures en usage normal.

Haut de la page

(7) Quel différence entre un chauffage rayonnant électrique à infrarouge et un chauffage rayonnant au gaz naturel/propane ?

Chauffage rayonnant électrique à infrarouge

Gas Infrared Heater

 

 

Fonctionne à l’électricité

Gas-fired mostly by natural gas or propane

Aucun stockage de combustible

Problème de stockage de combustibles dangereux

Rayonnement infrarouge directionnel grâce au réflecteur

Rayonnement infrarouge standard

Clean and efficient use of electricity with no gaseous discharge

Possibles émanations de gaz ou autres matières dues à la combustion de carburant

Léger, sur roulettes, facilement déplaçable

Lourd avec bouteille de gaz

Aucun plein de carburant à faire

Changement de bouteille de gaz nécessaire à intervalles réguliers

Montage facile soi-même en 15 min.

Installation gaz par un professionnel peut être nécessaire

Normalement, aucun remplacement du câblage électrique à effectuer

Tuyau de gaz à remplacer régulièrement pour des raisons de sécurité

Utilisation à l’intérieur et à l’extérieur

Utilisation pour la plupart à l’extérieur (à l’intérieur si à ciel ouvert)

Montée en température rapide

Montée en température moins rapide

 

Haut de la page

(8)   Que sont les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) ?
Les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) sont des composants chimiques dont la structure comprend au moins deux cycles aromatiques condensés. Les HAP sont lipophiles, quasiment insolubles dans l’eau mais solubles dans les corps gras ou l’huile. Avec une pression de vapeur relativement basse, les HAP sont présentes dans l’air, à température ambiante, aussi bien sous forme de vapeur qu’associées à des particules.

Haut de la page

(9)   Comment les HAP sont-elles produites ?
Les HAP sont générés par des processus de combustion incomplète de la matière organique ou de combustibles à base de carbone. Selon de type ou la méthode de combustion, différentes distributions ou compositions de HAP sont produites tant au niveau des quantités relatives de HAP individuelles que de types d’isomères. Le benzo(a)pyrène est l’un des nombreux carcinogènes (agents ou substances provoquant le cancer) présents dans la fumée de cigarette. L’agence de protection de l’environnement des États-Unis, le EPA, a classé sept HAP comme probablement cancérogène pour l’être humain : le benz[a]anthracène, le benzo[a]pyrène, le benzo[b]fluoranthène, le benzo[k]fluoranthène, le chrysène, le dibenzo[a,h]anthracène (C20H14), et l’indeno[1,2,3­cd]pyrène (C22H12)

Haut de la page

(10)   Comment les HAP pénètrent-elles dans le corps humain ??
Les HAP pénètrent le corps humain par la respiration d’un air contaminé ou par ingestion d’un aliment ou d’une eau contaminée. Le contact avec la peau d’une huile lourde ou autre produit (créosote, goudrons ou huiles) chargée de HAP peut également être source de transmission. La toxicité du HAP dépend largement de sa structure chimique, les isomères de HAP pouvant varier de non-toxique à hautement toxique.

Haut de la page

(10)  L’effet du gaz naturel sur les personnes ayant des sensibilités aux produits chimiques ou à l’environnement
Les études cliniques ont montré que l’utilisation de gaz naturel dans la présence de personnes ayant des sensibilités aux produits chimiques ou à l’environnement peut exacerber la condition et rallonger le temps de récupération. Certaines HAP et particules fines générées par la combustion incorrecte et/ou incomplète du gaz naturel sont des carcinogènes connus et peuvent avoir un effet nocif sur le système respiratoire humain.

Le rapport médico-environnemental préparé dans le cadre d’une action menée par l’Association pour la santé environnementale, les hypersensibilités et les allergies de la Nouvelle-Ecosse au Canada en 1997 a conclu qu’une « analyse des éventuels effets sur la santé de l’utilisation du gaz naturel suggère que celui-ci ne doit pas être utilisé comme combustible à l’intérieur, plus particulièrement dans les foyers, bureaux, bâtiments publics tels qu’écoles, bibliothèques ou hôpitaux ni dans tout bâtiment ou quartier ou les personnes vivent, travaillent ou jouent. Cette recommandation est étayée par le rapport du Canada Mortgage and Housing Corporation (CMHC 1994), qui préconise le remplacement des appareils ménagers et à combustible intérieurs à gaz par des appareils électriques afin de réduire la pollution atmosphérique intérieure.

La gravité potentielle des effets sur la santé de la pollution atmosphérique intérieure due au gaz naturel, et en particulier le potentiel de celui-ci à contribuer au développement et à l’exacerbation des sensibilités aux produits chimiques, des maladies environnementales, de l’asthme et des allergies donnerait raison au principe de précaution.

Il a été recommandé par ailleurs que le gaz naturel, déconseillé comme combustible à l’intérieur des bâtiments mais utilisé comme combustible pour produire de l’électricité dans les centrales situées à l’écart des zones peuplées, serait potentiellement moins nuisible du point de vue des sensibilités à l’environnement ; cette électricité peut être en suite acheminée vers les foyers par le réseau de distribution. L’utilisation du gaz naturel pour produire de l’électricité en dehors du foyer serait une solution plus propre et plus saine que le charbon ou le fuel utilisé actuellement

Haut de la page